À quoi servent les filières?

À quoi servent les filières?

de Bidet-Mayer Thibaut, Toubal Louisa 11/2013 136 pages , 16 x 24 ISBN : 9782356710680
Papier
Visualiser un extrait en PDF
Prix librairie : 22.00 €
Prix Internet : 20.90 €
0,00 €

* Champs obligatoires

Résumé

La notion de filière connaît un regain d’intérêt depuis quelques années, notamment dans les débats sur la politique industrielle. Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, appuyé par le Conseil national pour l’industrie, a d’ailleurs sélectionné depuis janvier 2013 quatorze filières industrielles stratégiques destinées à « construire la carte de la France productive des années 2020 » et à mettre fin à la désindustrialisation de notre pays.

L’idée est assez intuitive pour être rassembleuse, notamment parmi les entreprises qui recherchent ensemble les conditions de leur compétitivité. Mais la filière est également une notion assez floue, parfois même galvaudée, qui ne fait pas l’unanimité parmi les économistes.


Le document de la Fabrique tente de répondre à plusieurs questions : quel est donc l’apport d’un raisonnement en termes de filières pour porter une politique industrielle ambitieuse ? Cette approche, mobilisatrice à certains égards, ne risque-t-elle pas de cantonner l’action politique dans un cadre restrictif voire dépassé ? En particulier, exclut-elle les entreprises multi-filières ou encore celles pratiquant des fertilisations croisées dans le cadre des pôles de compétitivité ?


Le cas de l'Allemagne est également étudié. Il révèle que si l’industrie fonctionne bien en termes de filières, la politique industrielle ignore cette notion. Aucune action publique n’est véritablement menée en leur faveur, les dynamiques industrielles allemandes étant, depuis longtemps, organisées dans cette logique. Ce qui n’empêche pas notre voisin outre Rhin de préserver sa place de leader dans le domaine industriel.