Peut-on croire aux TIC vertes ?

Peut-on croire aux TIC vertes ?

Technologies numériques et crise environnementale

de Flipo Fabrice , Deltour François , Dobré Michelle , Michot Marion 09/2012 278 pages , 16 x 24 ISBN : 978-2-911256-89-9
PapierPDF
Visualiser un extrait en PDF
Prix librairie : 39.00 €
Prix Internet : 37.05 €
0,00 €

* Champs obligatoires

Résumé

Le terme de TIC vertes (ou Green IT) est apparu récemment pour mettre en avant le potentiel écologique des technologies numériques mais aussi pour souligner les progrès qui restent à accomplir dans ce secteur. La production et l’usage des TIC participent-ils à rendre notre société plus écologique ou génèrent-ils des effets néfastes faisant plus qu’annuler les bénéfices escomptés ? Pour répondre à cette interrogation, l’ouvrage mobilise principalement les cadres d’analyse des sciences sociales, mais aussi les sciences de l’ingénieur.

Les auteurs commencent par dresser un état des lieux des enjeux écologiques liés au développement des technologies numériques en soulignant que les analyses actuelles y associent très rarement les questions sociales et sociétales. Pour répondre à ce constat, ils étudient les représentations et les engagements des acteurs socio-économiques dans le domaine des TIC vertes : quels sont les points de vue des producteurs, des distributeurs, des pouvoirs publics, des mouvements associatifs ou des consommateurs ? Comment leurs rapports à l’écologie et aux technologies numériques diffèrent-ils, se complètent-ils ou s’opposent-ils ?

Les réponses finalement esquissées soulignent les différentes priorités qui se dessinent et le jeu du report des responsabilités qui s’opère entre les acteurs socio-économiques. Ces résultats amènent les auteurs à élargir le débat autour de la notion de consommation verte et à s’interroger sur les relations entre écologie et régulations sociales.