Remise du prix du livre RH 2019 : réponse le 3 octobre pour Blanche Segrestin et Kevin Levillain
Le 25 septembre 2019 | 0 Commentaires

Pour la remise du prix du livre RH, Blanche Segrestin et Kevin Levillain sont nominés avec La mission de l’entreprise responsable.

Chaque année, durant les mois de novembre et décembre, entre 60 et jusqu’à plus de 90 livres dans le domaine des ressources humaines sont collectés par Syntec Conseil en Recrutement.

Ce tri est fait en fonction de critères extrêmement précis qui ont récemment évolué :

  • Nouveauté du sujet – actualité
  • Qualité du traitement et de l’argumentation
  • Explicitation des fondements scientifiques
  • Lisibilité
  • Apport à la réflexion
  • Pertinence pour l’action

Le jury se forme en parallèle, constitué ainsi :

  • deux / trois membres de Sciences Po, alternativement
  • deux / trois membres de Syntec Conseil en Recrutement, alternativement
  • un journaliste du Monde
  • six DRH de grands groupes. Sur ces six DRH, trois sont proposés par Sciences Po, trois par Syntec Conseil en Recrutement

Les douze membres du jury se réunissent pour sélectionner l’ouvrage qui sera primé.

La remise du prix de la 19e cérémonie du livre RH aura lieu le 3 octobre, et nous souhaitons bonne chance à nos deux auteurs : Banche Segrestin et Kevin Levillain, avec leur ouvrage La mission de l’entreprise responsable.

RÉSUMÉ

Qu’est-ce qu’une entreprise responsable au xxie siècle ? Peut-on accepter que sa stratégie génère des déséquilibres sociaux ou environnementaux ? Peut-elle être tenue de mettre sa capacité d’innovation au service du développement durable ?

Ce livre part d’un constat désormais imparable : la puissance créatrice de l’entreprise transforme le monde qui l’accueille. Cette puissance est à la fois indispensable pour répondre aux défis contemporains mais elle est aussi potentiellement dangereuse. Or, face à cette puissance, les mécanismes de responsabilité classiques s’avèrent insuffisants : l’État ne peut canaliser les capacités d’innovation des entreprises, ni innover à leur place ; et les initiatives volontaires de Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) montrent leurs limites.

Ce livre propose une nouvelle approche de la mission des entreprises pour sortir de cette impasse et fonder de nouveaux schémas de responsabilité de l’entreprise.

En revenant sur la conception originelle de la « bonne gestion », la théorie de l’entreprise et sur l’histoire du droit des sociétés, il montre que la formulation d’une « mission », librement définie par l’entreprise et inscrite dans ses statuts, favorise, dans et hors de l’entreprise, un engagement collectif et une réelle solidarité dans la construction de futurs inconnus et désirables.

Cet ouvrage est issu des travaux des chercheurs de MINES ParisTech et du Collège des Bernardins, qui ont notamment inspiré la récente loi sur l’objet social de l’entreprise et le mouvement des « entreprises à mission ».

Avec la participation de : Rachelle Belinga, Hervé Guez, Armand Hatchuel et Stéphane Vernac.

Laisser un commentaire

luctus Praesent et, commodo odio ultricies dolor