Tempête sur les représentations du travail
Le 6 février 2019 | 0 Commentaires

LCI – 06 février 2019 – Sibylle LAURENT

« Des cols blancs, qui ont fait de hautes études, se mettent à rêver de technique » : vit-on la revanche des cols bleus ?

ENTRETIEN – Et si les cols blancs vivaient une véritable crise de sens ? Et si, dans le fond, l’avenir était plutôt du côté des cols bleus, des ouvriers ? Mais comment expliquer alors que le travail manuel souffre d’une si mauvaise image ? Avec son livre « Tempête sur les représentations du travail », Laurence Decréau s’est penchée sur l’opposition entre manuels et intellectuels.
D’un côté les « cols blancs », de l’autre, les « cols bleus ». Les intellos Vs les manuels, les cadres Vs les ouvriers. Ce clivage traverse la société française depuis des décennies. Et ce n’est pas sans conséquences. Ce n’est pas pour rien si aujourd’hui, malgré les trois millions de chômeurs, 120.0000 postes sont à pourvoir dans l’industrie. Pourquoi ? Parce que l’usine n’attire pas. Que les jeunes sont prêts à accumuler les boulots les plus précaires, plutôt que d’être ouvriers.

Dans Tempête sur les représentations du travail, Laurence Decréau, agrégée de lettres classiques, explore la construction de ces représentations. Et pour elle, pas de doute, ces représentations –celle de l’ouvrier en bleu de travail, symbole de cambouis et celle du col blanc synonyme d’ascension sociale- sont en décalage total avec la réalité.

Lire la suite

Laisser un commentaire