L’Internet des familles modestes
Le 18 décembre 2018 | 0 Commentaires

Rejet des politiques, Facebook roi… plongée dans l’Internet de la France « à 1.500 euros par mois »

Marianne – Propos recueillis par Hadrien Mathoux – publié le 18/12/2018

Pendant trois ans, la sociologue Dominique Pasquier a examiné la manière dont les habitants de la France périphérique s’approprient le web et les réseaux sociaux. Ses travaux révèlent des pratiques récurrentes qui montrent une vision du monde très similaire à celle rencontrée sur les ronds-points chez les gilets jaunes.

C’est ce qu’on appelle tomber à pic. Lorsque la sociologue Dominique Pasquier publie, en octobre dernier, son ouvrage intitulé
L’Internet des familles modestes : enquête dans la France rurale, elle ne se doute pas que, quelques semaines plus tard, le mouvement des gilets jaunes viendra donner une illustration massive aux thèses qu’elle développe dans son livre. Entre 2014 et 2016, cette directrice de recherche au CNRS a mené une étude qualitative sur la France modeste des campagnes ou du périurbain, souvent oubliée des études sociologiques, qui travaille mais n’est jamais loin de la pauvreté. Elle a interrogé 50 de ces personnes sur leur usage d’Internet, et mené une analyse approfondie de 46 comptes Facebook d’ouvriers et d’employés. Le tout, condensé et réfléchi, révèle une pratique numérique où se mêlent entre-soi, débrouille et colère larvée. Entretien.

Quelles sont les caractéristiques sociales de la population que vous avez étudiée ? Se différencie-t-elle des citoyens appartenant aux classes populaires ?

Lire la suite

Laisser un commentaire