• img-book

    Entre technique et gestion

ISBN: 9782356714183
UGS : N/A Catégorie :

Entre technique et gestion

Une histoire des « ingénieurs civils des mines » (XIXe-XXe siècles)

par : Marco Bertilorenzi, Jean-Philippe Passaqui et Anne-Françoise Garçon

Les « ingénieurs civils des mines », longtemps restés dans l’ombre de ceux du Corps des mines, ont pourtant exercé une influence […]

39.00 €

Effacer
Quantité:
A propos de l'auteur
avatar-author
    Marco Bertilorenzi est docteur de l’Università degli Studi di Firenze (Faculté de Sciences Politiques) et de l’Université Paris Sorbonne (Paris IV).Il est enseignant et coordinateur du pôle des enseignements en sciences humaines et sociales du Centre Michel-Serres pour l’innovation (PRES HESAM) et chercheur associé à l’UMR 8066, Institut d’Histoire Moderne et Contemporaine (Équipe d’histoire des techniques), Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, post-doctorant au CNAM, laboratoire HT2S.
    Les ouvrages de Marco Bertilorenzi
    A propos de l'auteur
    avatar-author
      Jean-Philippe Passaqui est chercheur affilié à l’Institut d’Histoire Moderne et Contemporaine (équipe d’histoire des techniques), UMR 8066, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – ENS ULM – CNRS.
      Les ouvrages de Jean-Philippe Passaqui
      A propos de l'auteur
      avatar-author
        Anne-Françoise GARÇON, professeur émérite d’histoire des techniques, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.Spécialisée en Histoire des Techniques, Anne-Françoise Garçon a élargi l'histoire industrielle de la métallurgie, traditionnellement centrée sur la sidérurgie, au secteur des métaux non-ferreux et éclairé leur importance stratégique dans le processus d'industrialisation entre les XVIIIe et XIXe siècles. Participant par ses travaux à la distinction entre innovation incrémentale et innovation de rupture, elle a fait apparaître le rôle historique joué par l'open technique, situation de libre-échange des savoir-faire et des techniques, pour résoudre les crises techniques induites par le développement économique.Étudiant les débuts de l'ingéniérie industrielle et du Génie civil au début du XIXe siècle, elle a mis en évidence le rôle joué par l'École des Mines de Saint-Étienne qui, dix ans avant la naissance de l'École Centrale, prônait la co-activité et la science industrielle pour former conjointement entrepreneurs, ingénieurs et techniciens.
        Les ouvrages de Anne-Françoise Garçon
        Résumé

        Les « ingénieurs civils des mines », longtemps restés dans l’ombre de ceux du Corps des mines, ont pourtant exercé une influence décisive dans le processus d’industrialisation en France et ailleurs. Issus tout d’abord des Écoles des Mines de Paris et de Saint-Étienne, auxquelles se sont ensuite ajoutées celles d’Alès, de Douai, de Nancy, et enfin de Nantes et d’Albi, les ingénieurs civils des mines ont été, au cours des XIXe et XXe siècles, des acteurs majeurs, omniprésents, de l’industrialisation.

         

        À quoi est due une telle réussite ? Le « complexe technique » des mines est intrinsèquement lié à d’autres industries, telles que la métallurgie et la chimie, et implique la maîtrise de compétences diversifiées, étoffées, afin de mener une exploitation rationnelle des ressources nationales. Cependant, les seules compétences techniques sont insuffisantes ; elles doivent être associées à une maîtrise complète de la gestion et de l’administration d’une entreprise industrielle, un savoir-faire dont disposent les ingénieurs civils des mines.

        Informations techniques

        ISBN: 9782356714183
        Editeur: Presses des Mines
        Date de publication: 2016/09
        Nombre de pages: 426

        Détails
        Ecoles

        Sélectionnez votre édition :

        ,

        “Entre technique et gestion”

        Il n'y a pas de commentaires.