• img-book

    Alexandre Gazaniol

ISBN: 978-2-911256-97-4
UGS : N/A Catégorie :

Internationalisation, performances des entreprises et emploi

par : Alexandre Gazaniol

La désindustrialisation de l’économie française occupe aujourd’hui une place prépondérante dans le débat public. Même en corrigeant les biais statistiques (transferts de […]

15 €

Effacer
Quantité:
A propos de l'auteur
avatar-author
    Docteur en économie, diplômé de l’université Paris-Dauphine, Alexandre Gazaniol a mené sa thèse sur l’implantation à l’étranger des entreprises françaises et son impact sur la production, l’emploi et l’innovation en France. Ses recherches ont été conduites dans le cadre d’un contrat CIFRE au sein de Pramex International, cabinet de conseil en développement international du groupe BPCE.Ses travaux ont abouti à plusieurs publications, dont un complément au rapport de Lionel Fontagné et Farid Toubal pour le Conseil d’Analyse Économique (CAE), « Investissement Direct Étranger et performances des entreprises » (la Documentation Française, 2010). Il a plus récemment co-écrit une note analysant le lien entre internationalisation et ressources humaines, en collaboration avec le Centre d’Analyse Stratégique (CAS).
    Les ouvrages de Alexandre Gazaniol
    Résumé

    La désindustrialisation de l’économie française occupe aujourd’hui une place prépondérante dans le débat public. Même en corrigeant les biais statistiques (transferts de tâches et donc d’emplois à des entreprises de services, gains de productivité dans l’industrie supérieurs à l’augmentation de la demande), il reste que l’industrie française perd des parts de marché, tant sur son espace national qu’à l’exportation. Ses concurrents bénéficient tantôt de moindres coûts de production, tantôt de produits plus innovants ou associés à un meilleur service.

    Les délocalisations (décisions des entreprises de produire ou d’acheter ailleurs ce qu’elles fabriquaient en France) sont souvent pointées du doigt. À tort selon Alexandre Gazaniol, qui propose une synthèse des études les plus récentes sur les effets de l’internationalisation des entreprises sur leurs performances et sur l’emploi. L’internationalisation des entreprises a un effet positif sur leur chiffre d’affaires, leur innovation et leur emploi en France, et contribue donc au développement de l’activité industrielle française.

    Mais si son effet est globalement positif, cette internationalisation profite surtout aux emplois qualifiés (conception, fonctions supports) et provoque en contrepartie la destruction d’emplois peu qualifiés et parfois même la déstabilisation de certains territoires très spécialisés. Pour atténuer les effets négatifs de la mondialisation, les politiques publiques ont donc un rôle essentiel à jouer, notamment dans les domaines de l’emploi et de la formation.

    Disponible à partir du 15 octobre.

    Informations techniques

    ISBN: 978-2-911256-97-4
    Editeur: Presses des Mines
    Date de publication: 2012/09
    Nombre de pages: 60

    Détails
    Ecoles

    Sélectionnez votre édition :

    “Internationalisation, performances des entreprises et emploi”

    Il n'y a pas de commentaires.