Réinvestir la matérialité du travail
Le 27 juillet 2017 | 0 Commentaires

Silomag

Par Laurent Etre, « Réinvestir la matérialité du travail », Silomag, n° 3, juillet-août 2017.

 

Dans un ouvrage récent, les sociologues Gwenaële Rot et François Vatin interrogent la nature du travail dans les contextes productifs hautement automatisés des industries chimiques et nucléaires.

Qu’est-ce que travailler ? Et, plus précisément, comment travaille-t-on dans les «usines-tuyaux», ou «industries de flux», dont la raffinerie de pétrole est peut-être l’incarnation la plus évidente ? Ce sont ces questionnements qui constituent la trame de l’ouvrage publié récemment par les sociologues Gwenaële Rot et François Vatin. «Produit d’une sédimentation d’expériences», selon leurs mots, sédimentation trouvant son origine dans des travaux engagés par François Vatin il y a une trentaine d’années, «Au fil du flux» s’appuie sur une enquête minutieuse dans les secteurs de la chimie et du nucléaire, où la «fonction de surveillance-contrôle» s’avère être le «cœur du travail».

Découvrir l’article dans son intégralité

Laisser un commentaire

sed sit Sed dolor. dolor porta. lectus consectetur commodo ut