• img-book

    La griffe de l’ours

ISBN: 9782911762390

La griffe de l’ours

Débats et controverses en environnement

par : Madeleine Akrich, Philippe Jamet, Cécile Méadel, Vololona Rabeharisoa et Frédérique Vincent

Aujourd'hui, lorsque l'environnement apparaît dans les médias, le conflit n'est pas loin… au point que la controverse semble constituer le mode d'existence […]

23.00 €

Effacer
Quantité:
A propos de l'auteur
avatar-author
    Madeleine Akrich a consacré l’essentiel de ses travaux à la sociologie des techniques, en s'intéressant spécifiquement aux usagers : elle a essayé de comprendre comment les innovateurs, concepteurs, promoteurs de dispositifs techniques construisent des représentations des usagers auxquels ils destinent leurs dispositifs et inscrivent ces représentations dans les choix techniques et organisationnels qu'ils effectuent, produisant ainsi des «scénarios» qui cadrent les relations possibles entre les usagers et les dispositifs. Par ailleurs, elle s'est intéressée à la manière dont les usagers s'approprient les technologies et dont ces technologies redéfinissent leurs relations à leur environnement. Depuis plusieurs années, ses travaux concernent plus particulièrement la médecine : en collaboration avec Bernike Pasveer, elle a réalisé une comparaison des pratiques obstétricales en France et aux Pays-Bas, deux pays entre lesquels existent des différences massives dans l’utilisation des techniques, et s’est attachée à décrire la manière dont les expériences que font les femmes de leur grossesse et de leur accouchement sont liées à ces ensembles spécifiques de pratiques. Elle a mené également, avec Cécile Méadel, des travaux qui portent sur les listes de discussion Internet dans le domaine de la santé (listes de patients, listes de professionnels). Elle s’intéresse aux mouvements d’usagers dans le domaine de la santé et coordonne avec Vololona Rabeharisoa un projet européen sur le rôle des associations de patients et d’usagers dans la production et la circulation des connaissances.
    Les ouvrages de Madeleine Akrich
    A propos de l'auteur
    avatar-author
      Philippe Jamet est ingénieur civil des mines (Paris, 1981-1984), docteur en hydrologie et hydrogéologie quantitatives (École des Mines de Paris, 1991) et titulaire d’une habilitation à diriger les recherches (Paris VI, 1999). Il était auparavant en poste à Washington : attaché pour la science et la technologie, chargé de l’environnement et du développement durable auprès de l’ambassade de France aux États-Unis (depuis 2004).Après une expérience d’ingénieur à la Compagnie Générale des Eaux (1985-1987), il entame une carrière d’enseignant-chercheur à l’École des Mines de Paris, au sein du centre d’informatique géologique.A partir de 1996, il assure des fonctions de coordinateur du pôle Géo-environnement de l’École des Mines de Paris.Entre 1992 et 2002, il dirige l’institut supérieur en ingénierie et gestion de l’environnement (ISIGE), commun à l’École des Mines de Paris, à l’École Nationale des Ponts et Chaussées et l’École Nationale du Génie Rural, des Eaux et des Forêts.En septembre 2002, il devient directeur délégué de l’École des Mines de Paris à Fontainebleau et en août 2003, professeur titulaire en sciences du développement durable dans cette même école.Ses activités scientifiques se sont développées selon quatre axes :
      • modélisation de la géochimie des eaux souterraines,
      • application de la thermodynamique des processus irréversibles aux transferts en milieu poreux,
      • développement de méthodes de data-mining pour la caractérisation des environnements contaminés,
      • ingénierie et gestion de l’environnement.
      Parallèlement, il s’est fortement impliqué dans l’enseignement supérieur, en tant que professeur (sciences de la Terre et de l’environnement) et par des initiatives d’ingénierie pédagogique sur le plan national et international.Philippe Jamet a en outre enseigné l’écologie appliquée à l’École des Ponts et Chaussées (2001-2003) et occupé diverses fonctions d’expertise, notamment :
      • conseiller environnement de la société Comurhex (groupe PECHINEY, puis COGEMA, 1990-1996),
      • expert auprès du Ministère de la Recherche (1994-1997),
      • conseiller du groupe VIGEO (2002-2004),
      • expert du programme Marie-Curie de la Commission Européenne (1999-2004),
      • administrateur-fondateur de l’Institut Européen du Développement Durable (1999-2005).
      Il est auteur et co-auteur de nombreux articles scientifiques, a participé à la rédaction de plusieurs ouvrages scientifiques et publié deux romans et un essai sur le développement durable. Il a également traduit une œuvre du naturaliste américain Henry Thoreau.Philippe Jamet est chevalier dans l’ordre des palmes académiques. 
      Les ouvrages de Philippe Jamet
      A propos de l'auteur
      avatar-author
        Cécile Méadel est professeure de sociologie à l’université Panthéon-Assas, chercheuse au CARISM (Paris II) et chercheuse associée au Centre de sociologie de l'innovation (Mines PSL). Ses travaux sont consacrés essentiellement à la genèse et aux usages des techniques de communication.Cécile Méadel a consacré l’essentiel de ses travaux aux usages des techniques de communication. Historienne de formation, elle s’est d’abord intéressée à la généalogie des médias (radio, télévision haute définition, informatique) en étudiant plus particulièrement la manière dont les concepteurs, les marchands et les usagers négocient collectivement des options technologiques et politiques qui deviennent ensuite, au moins pour un temps donné, irréversibles et qui peuvent redéfinir les organisations, les pratiques professionnelles ou individuelles.Passant de la conception des techniques à leurs usages dans la durée, elle s’est intéressée aux dispositifs qui permettent l’adaptation mutuelle entre un moyen de communication, ses professionnels, ses ressources et ses usagers, ce qui l’a conduit à travailler d’une part sur les intermédiaires du marché (publicitaires, sondeurs…) et d’autre part sur la constitution des usages : comment les consommateurs traduisent-ils dans leurs comportements et leurs justifications les registres d’évaluation des biens ou des services qui leur sont proposés par les industriels, les journalistes, les publicitaires, les designers, etc. (dans le domaine de l’alimentation).Elle dirige la collection Sciences sociales aux Presses des Mines.cecile.meadel@u-paris2.fr
        Les ouvrages de Cécile Méadel
        A propos de l'auteur
        avatar-author
          ‪Vololona Rabeharisoa s’intéresse à l’implication croissante des organisations de la société civile dans les activités scientifiques et techniques. Elle étudie les transformations que cela induit sur les modalités de production et de dissémination des connaissances d’une part, sur les formes de mobilisation collective d’autre part. Elle se consacre, depuis plusieurs années, à l’engagement des associations de malades dans la recherche biomédicale et la gouvernance des questions de santé, notamment dans le champ des maladies rares. Au-delà du domaine biomédical, elle s’intéresse à l’émergence de nouveaux problèmes publics autour du développement de la génomique. Elle participe actuellement à un projet de recherche sur l’utilisation des empreintes génétiques dans les enquêtes de police et les procès au pénal.‬
          Les ouvrages de Vololona Rabeharisoa
          A propos de l'auteur
          avatar-author
            Frédérique Vincent est titulaire d’un doctorat en Hydrologie et hydrologie quantitative de l’École des Mines de Paris. Elle a débuté sa carrière dans la recherche sur des questions de pollution des sols et de comportement des déchets. Elle a cofondé l’ISIGE en 1992 au sein de MINES ParisTech et en a assuré la direction depuis 2002. Elle a, dans ce cadre, contribué à la création de plusieurs formations dans le domaine de l’environnement dont certaines en double diplôme avec de prestigieuses universités à l’étranger, en particulier l’Université de Tsinghua à Pékin et l’Université de Pennsylvanie aux États-Unis.Professeure en Sciences de l’environnement, elle mène depuis plus d’une dizaine d’années une réflexion sur l’innovation pédagogique pour répondre aux enjeux du développement durable. En 2001, elle a participé à la mise en place de la Grande École Virtuelle du Groupe des Écoles des Mines puis en 2005, à la création de l’Université virtuelle en environnement et développement durable. Ses recherches portent principalement sur l’écologie industrielle et la ville durable.Frédérique Vincent est directrice de l’enseignement et de l’international à l’IMT.
            Les ouvrages de Frédérique Vincent
            Résumé

            Aujourd'hui, lorsque l'environnement apparaît dans les médias, le conflit n'est pas loin… au point que la controverse semble constituer le mode d'existence privilégié des questions environnementales contemporaines.
            Cela ne doit pas nous étonner : au travers de l'environnement, est en jeu l'émergence de nouvelles articulations entre activités économiques, organisation sociale, formes de gouvernement, d'un côté, monde physique et naturel de l'autre.
            Ce constat a conduit l'ISIGE (Institut Supérieur d'Ingénierie et de Gestion de l'Environnement) et le CSI (Centre de Sociologie de l'Innovation) à proposer un exercice pédagogique innovant centré autour de l'analyse d'une de ces nombreuses controverses, afin de mieux préparer les futurs praticiens à la gestion et à la résolution de ces conflits.
            Cinq études de cas originales :

            •  le canal Rhin-Rhône
            •  l'épandage des boues à la Chapelle Darblay
            •  l'étude des leucémies infantiles à La Hague
            •  la fougère protégée de Landerneau
            •  les ours de la vallée d'Aspe

            témoignent de l'intérêt et de la richesse d'une approche basée sur l'analyse des controverses.
            Cinq chercheurs de l'École des Mines s'occupent de cet enseignement: Madeleine Akrich, Cécile Méadel et Vololona Rabeharisoa, chercheuses au Centre de Sociologie de l'Innovation; Frédérique Vincent et Philippe Jamet, respectivement directrice et conseiller scientifique de l'ISIGE.

            Informations techniques

            ISBN: 9782911762390
            Editeur: Presses des Mines
            Date de publication: 2002/09
            Nombre de pages: 118

            Détails
            Ecoles

            Sélectionnez votre édition :

            “La griffe de l’ours”

            Il n'y a pas de commentaires.