• img-book

    Sociologie des agencements marchands

ISBN: 9782356710529
UGS : N/A Catégorie :

Sociologie des agencements marchands

Textes choisis

par : Madeleine Akrich, Sophie Dubuisson-Quellier, Catherine Grandclément, Antoine Hennion, Bruno Latour, Alexandre Mallard, Cécile Méadel, Fabian Muniesa, Vololona Rabeharisoa et Michel Callon

Qu’est-ce que le marché ? Depuis une quinzaine d’années, Michel Callon et les chercheurs du centre de sociologie de l’innovation (CSI) de […]

35.00 €

Effacer
Quantité:
A propos de l'auteur
avatar-author
    Madeleine Akrich a consacré l’essentiel de ses travaux à la sociologie des techniques, en s'intéressant spécifiquement aux usagers : elle a essayé de comprendre comment les innovateurs, concepteurs, promoteurs de dispositifs techniques construisent des représentations des usagers auxquels ils destinent leurs dispositifs et inscrivent ces représentations dans les choix techniques et organisationnels qu'ils effectuent, produisant ainsi des «scénarios» qui cadrent les relations possibles entre les usagers et les dispositifs. Par ailleurs, elle s'est intéressée à la manière dont les usagers s'approprient les technologies et dont ces technologies redéfinissent leurs relations à leur environnement. Depuis plusieurs années, ses travaux concernent plus particulièrement la médecine : en collaboration avec Bernike Pasveer, elle a réalisé une comparaison des pratiques obstétricales en France et aux Pays-Bas, deux pays entre lesquels existent des différences massives dans l’utilisation des techniques, et s’est attachée à décrire la manière dont les expériences que font les femmes de leur grossesse et de leur accouchement sont liées à ces ensembles spécifiques de pratiques. Elle a mené également, avec Cécile Méadel, des travaux qui portent sur les listes de discussion Internet dans le domaine de la santé (listes de patients, listes de professionnels). Elle s’intéresse aux mouvements d’usagers dans le domaine de la santé et coordonne avec Vololona Rabeharisoa un projet européen sur le rôle des associations de patients et d’usagers dans la production et la circulation des connaissances.
    Les ouvrages de Madeleine Akrich
    A propos de l'auteur
    avatar-author

      Directrice de recherche CNR, Sophie Dubuisson-Quellier conduit des travaux en sociologie économique qui portent sur la fabrique sociale du consommateur.

      Les ouvrages de Sophie Dubuisson-Quellier
      A propos de l'auteur
      avatar-author
        Chercheure - Groupe de Recherche Energie, Technologie et Société (GRETS, EDF R&D). Docteure en socio-économie de l'innovation (MINES ParisTech, 2008).Ses recherches portent sur la construction des agencements de la société de consommation.
        Les ouvrages de Catherine Grandclément
        A propos de l'auteur
        avatar-author

          Antoine Hennion, directeur de recherches au Centre de sociologie de l'innovation (Mines ParisTech-CNRS), mène des recherches sur la sociologie de la musique et de la culture, ainsi que sur les amateurs, le goût et les divers formats de l'attachement.

          Les ouvrages de Antoine Hennion
          A propos de l'auteur
          avatar-author
            Bruno Latour, né en 1947 à Beaune, en Côte d'Or, après une agrégation de philosophie, s'est formé à l'anthropologie en Côte d'Ivoire. Il a longtemps enseigné dans des écoles d'ingénieur, le CNAM d'abord, puis l’École des Mines où il avait rejoint le Centre de sociologie de l'innovation en 1982.Professeur à l’École des mines il a longtemps été responsable du cours «description de controverses scientifiques» (maintenant enseigné par Dominique Linhardt), et du doctorat «socio-économie de l'innovation» (aujourd'hui dirigé par Antoine Hennion).Depuis septembre 2006, il est professeur des Universités à Sciences Po.En juin 2007, il a été nommé directeur adjoint de Sciences Po, chargé de la politique scientifique.
            Les ouvrages de Bruno Latour
            A propos de l'auteur
            avatar-author
              Alexandre Mallard a une formation d’ingénieur civil des Mines de Paris.Après une thèse en socio-économie de l’innovation réalisée à MINES ParisTech, il a passé une année post-doctorale à l’institut Max Planck d’Histoire des Sciences de Berlin.De 1997 à 2009, il a travaillé au laboratoire SENSE, le laboratoire de sciences sociales de France Télécom Recherche et Développement (aujourd’hui Orange Labs). Il y a mené des projets et réalisé des enquêtes portant sur les usages professionnels des Technologies d'Information et de Communication (TIC). De 2003 à 2009, il a assuré l’encadrement d’une unité de recherche dans ce laboratoire.En décembre 2009, il a rejoint le Centre de Sociologie de l’Innovation de MINES ParisTech.Recherches:
              • sociologie économique;
              • innovation;
              • sociologie des organisations.
              Il a plus particulièrement réalisé une série de travaux sur les sujets suivants :
              • les applications commerciales des TIC;
              • les usages des TIC dans les Très Petites Entreprises;
              • le développement des interactions en réseau dans les univers professionnels;
              • les usages des TIC à la frontière entre univers personnel et professionnel.
              Les ouvrages de Alexandre Mallard
              A propos de l'auteur
              avatar-author
                Cécile Méadel est professeure de sociologie à l’université Panthéon-Assas, chercheuse au CARISM (Paris II) et chercheuse associée au Centre de sociologie de l'innovation (Mines PSL). Ses travaux sont consacrés essentiellement à la genèse et aux usages des techniques de communication.Cécile Méadel a consacré l’essentiel de ses travaux aux usages des techniques de communication. Historienne de formation, elle s’est d’abord intéressée à la généalogie des médias (radio, télévision haute définition, informatique) en étudiant plus particulièrement la manière dont les concepteurs, les marchands et les usagers négocient collectivement des options technologiques et politiques qui deviennent ensuite, au moins pour un temps donné, irréversibles et qui peuvent redéfinir les organisations, les pratiques professionnelles ou individuelles.Passant de la conception des techniques à leurs usages dans la durée, elle s’est intéressée aux dispositifs qui permettent l’adaptation mutuelle entre un moyen de communication, ses professionnels, ses ressources et ses usagers, ce qui l’a conduit à travailler d’une part sur les intermédiaires du marché (publicitaires, sondeurs…) et d’autre part sur la constitution des usages : comment les consommateurs traduisent-ils dans leurs comportements et leurs justifications les registres d’évaluation des biens ou des services qui leur sont proposés par les industriels, les journalistes, les publicitaires, les designers, etc. (dans le domaine de l’alimentation).Elle dirige la collection Sciences sociales aux Presses des Mines.cecile.meadel@u-paris2.fr
                Les ouvrages de Cécile Méadel
                A propos de l'auteur
                avatar-author
                  Fabian Muniesa est actuellement maître de recherche au Centre de sociologie de l’innovation de MINES ParisTech.Initialement formé à la sociologie, ses domaines d’expertise incluent la sociologie des sciences et des techniques, l’anthropologie économique et les sciences de l’organisation.Ses centres d’intérêt et projets de recherche actuels incluent :
                  • la sociologie de la finance;
                  • l’anthropologie du capitalisme;
                  • l’histoire des méthodes expérimentales en sciences sociales;
                  • la pragmatique de l’organisation;
                  • la politique de l’innovation.
                  Il est le directeur de l’Observatoire pour l’innovation responsable, le co-directeur de la revue Valuation Studies, et le bénéficiaire d’une ERC Starting Grant.
                  Les ouvrages de Fabian Muniesa
                  A propos de l'auteur
                  avatar-author
                    ‪Vololona Rabeharisoa s’intéresse à l’implication croissante des organisations de la société civile dans les activités scientifiques et techniques. Elle étudie les transformations que cela induit sur les modalités de production et de dissémination des connaissances d’une part, sur les formes de mobilisation collective d’autre part. Elle se consacre, depuis plusieurs années, à l’engagement des associations de malades dans la recherche biomédicale et la gouvernance des questions de santé, notamment dans le champ des maladies rares. Au-delà du domaine biomédical, elle s’intéresse à l’émergence de nouveaux problèmes publics autour du développement de la génomique. Elle participe actuellement à un projet de recherche sur l’utilisation des empreintes génétiques dans les enquêtes de police et les procès au pénal.‬
                    Les ouvrages de Vololona Rabeharisoa
                    A propos de l'auteur
                    avatar-author
                      Professeur de sociologie à MINES ParisTech, directeur du Centre de Sociologie de l'Innovation de 1982 à 1994, président de la 4S (Society for Social Studies of Science) en 1998-1999, Michel Callon est, aux côtés de Bruno Latour et John Law, l'un des «fondateurs» de ce qui est appelé l'Actor-Network Theory (théorie de l'acteur-réseau), ou encore sociologie de la traduction.Ses travaux couvrent un large spectre d'intérêts autour des questions relatives aux interrelations entre sciences, techniques et société :
                      • anthropologie des sciences et des techniques,
                      • socio-économie de l'innovation,
                      • science, technologie, démocratie,
                      • scientométrie et méthodes quantitatives,
                      • anthropologie des marchés,
                      • sociologie de la médecine et de la santé.
                      Michel Callon participe aux axes de recherche :
                      • La formation des marchés
                      • Médecine et santé
                      Ainsi qu'aux projets :
                      • EPOKS
                      • MAPO
                      Les ouvrages de Michel Callon
                      Résumé

                      Qu’est-ce que le marché ? Depuis une quinzaine d’années, Michel Callon et les chercheurs du centre de sociologie de l’innovation (CSI) de l’école des mines se penchent sur cette question si peu discutée par les recherches en économie ; ils l’interrogent dans le prolongement des travaux qu’ils menaient autour de la sociologie de la traduction, dite encore théorie de l’acteur-réseau (ou Actor-Network Theory). Ces nouveaux travaux se caractérisent par l’attention accordée à l’ensemble des acteurs concernés par la formation des marchés, au rôle central des dispositifs techniques et des savoirs scientifiques, à l’importance des pratiques d’expérimentation et au processus de qualification des biens et des services.

                       

                      L’ouvrage présente une sélection de textes importants qui ont servi de jalons à cette réflexion collective et qui sont toujours d’actualité. Il se clôt par un texte original et fondamental de Michel Callon qui explore un nouveau concept, l’agencement marchand ; il propose de le substituer à celui de marché-interface pour rendre compte de l’ensemble des activités et processus désormais au coeur de l’action marchande.

                      Informations techniques

                      ISBN: 9782356710529
                      Editeur: Presses des Mines
                      Date de publication: 2013/12
                      Nombre de pages: 482

                      Détails
                      Ecoles

                      Sélectionnez votre édition :

                      “Sociologie des agencements marchands”

                      Il n'y a pas de commentaires.