• img-book

    La Vie, mode mineur

ISBN: 9782356712103
UGS : N/A Catégorie :

La Vie, mode mineur

par : Catherine Rémy et Laurent Denizeau

Si la vie était telle que la décrivent le plus souvent les sciences sociales, elle serait sans nul doute invivable. Entièrement tournées […]

29.00 €

Effacer
Quantité:
A propos de l'auteur
avatar-author
    Catherine Rémy est chargée de recherche au CNRS et à l’EHESS.Ses principaux thèmes de recherche concernent l’évolution des concepts de nature et de culture à travers la question des relations entre hommes et animaux, la définition des « frontières d’humanité » et les modes de traitement des êtres humains et non-humains qu’elles impliquent ainsi que les controverses qui accompagnent les innovations biomédicales. Elle termine actuellement une recherche sur les xénogreffes (greffes de l’animal à l’homme) et s’intéresse désormais à la pratique de prélèvement d’organes chez des humains et à l’apparition d’une nouvelle définition de la mort, la « mort encéphalique ».Depuis plusieurs années, elle mène également une réflexion sur l’ethnographie comme méthode d’investigation. Elle enseigne la méthode ethnographique à l’École des Hautes Études en Sciences Sociale depuis 2007. À la croisée de l’anthropologie et de la sociologie pragmatique, son approche vise à questionner les « ontologies » traditionnelles en étudiant la façon dont celles-ci sont travaillées en action, en situation.Elle mène également depuis 2008 des études avec Yannick Barthe sur les controverses en santé environnementale et l’implication des non-spécialistes dans ces débats.
    Les ouvrages de Catherine Rémy
    A propos de l'auteur
    avatar-author

      Docteur en sociologie et anthropologie de l'Université Lumière Lyon II.

      Enseignant chercheur, maître de conférences à l'Université catholique de Lyon.

      Les ouvrages de Laurent Denizeau
      Résumé

      Si la vie était telle que la décrivent le plus souvent les sciences sociales, elle serait sans nul doute invivable. Entièrement tournées vers les enjeux de sens de l’existence, les sciences humaines et sociales tendent à délaisser ce que Bergson appelait la souplesse intérieure de la vie. Pourtant, sans cette souplesse, le monde ne serait qu’un lieu de stratégies sociales, d’échanges contrôlés de messages toujours pertinents en regard d’un système de représentations ; le monde serait enfermé dans des règles rigides dictant à chacun sa façon de jouer son rôle dans l’espace collectif, dans un monde fermé aux paradoxes, aux décalages, à l’ironie.

       

      Pourtant, un observateur attentif remarque que l’accomplissement des activités sociales s’accompagne d’une multitude de détails non-pertinents ou latéraux, ce qu’Albert Piette a nommé le « mode mineur de la réalité ». Des détails qui donnent à penser que l’homme n’est jamais pleinement absorbé dans une activité : il participe certes, mais de façon toujours un peu décalée, injectant à l’occasion d’autres mondes dans la situation présente ou bien tout simplement s’abandonnant à la rêverie ou au pas de côté.

       

      Ce livre réunit les contributions de plusieurs auteurs, sociologues, philosophes, anthropologues, qui ont cherché à mettre au jour cette strate de l’expérience qui fait de l’humain un être à la fois présent et absent, croyant et sceptique, engagé et distant.

      Informations techniques

      ISBN: 9782356712103
      Editeur: Presses des Mines
      Date de publication: 2015/06
      Nombre de pages: 196

      Détails
      Ecoles

      Sélectionnez votre édition :

      ,

      “La Vie, mode mineur”

      Il n'y a pas de commentaires.